Statut d’alternant

Statut de l'alternant

La formation en alternance suppose la signature soit d’un contrat d’apprentissage soit d’un contrat de professionnalisation. Leur objectif repose sur la combinaison de l’acquisition des enseignements théoriques et leur mise en pratique dans le monde du travail en entreprise. Le principal avantage des formations en alternance est la formation sur le terrain, l’échange avec des professionnels, la découverte de la culture d’entreprise. Ce temps d’échange va permettre une prise de conscience de la réalité du métier et la possibilité de se réorienter au besoin.

Une double casquette : étudiant et salarié

L’alternant est un étudiant salarié qui n’est jamais seul puisqu’un tuteur doit assurer le suivi de sa formation et le guider pour s’améliorer et gagner en autonomie. Tout cela s’inscrit dans un processus de suivi strict assurant le succès de ce partenariat. Les trois parties à savoir l’entreprise, l’université et l’étudiant, se retrouvent au minimum 2 fois par an afin de faire le bilan sur la prise de fonction et déterminer les choses à améliorer. Enfin, dans certains secteurs, il est fréquent que l’entreprise recrute l’alternant qu’elle a formé à l’issue de la formation.

La formation proposée est de niveau Bac+3 en apprentissage, avec un rythme d’alternance 2j formation/3j entreprise. Cette formation implique d’une part une acquisition d’expériences au sein de l’entreprise et d’autre part un enseignement supérieur dans le cadre du “Département ou UFR” de l’IUT d’EVRY BRETIGNY ou de l’Université d’Evry Val d’Essonne. Les apprentis reçoivent une véritable formation, théorique et pratique. Ils sont préparés progressivement, dès le début du programme, à devenir des professionnels spécialistes dans le domaine du Multimédia, utilisant leur expérience vécue dans le milieu professionnel et capables d’assurer une certaine polyvalence au sein d’une entreprise. 

Un salarié parmi d'autres

En entreprise, l’alternant est avant tout un salarié. Cela suppose l’attribution de tâches propres à l’alternant, des objectifs à réaliser en contrepartie d’une rémunération mensuelle et la prise en charge des frais de scolarité par l’entreprise. Cependant, le fait d’alterner entre école et entreprise suppose une charge de travail plus importante à ne pas négliger. Il est donc indispensable de se montrer endurant et organisé dans son travail, gage de succès.Favoriser une bonne intégration de l’alternant (accueil, présentation, planning, informations…)

Les qualités de la réussite

La qualité essentielle requise est une forte motivation pour mener de front l’assimilation des cours théoriques, les projets et l’accomplissement des missions confiées par l’entreprise. Deuxième condition essentielle à la réussite d’une alternance : faire preuve d’organisation et de discipline afin de s’acquitter de ses tâches dans des délais contraints. Pour finir, l’apprenant doit faire preuve d’une grande maturité et d’un engagement sans faille envers l’entreprise qui l’emploie.